Navigation | Mitterrand et les petits enfants

Mitterrand et les petits enfants

 

Même si ces derniers jours Robert ne suit plus les JT avec autant d’assiduité que d’habitude, il reste tout de même sous perfusion informationnelle en lisant, chaque matin, tous les gratuits de l’agglomération lyonnaise. Il a donc eu vent du scandale national qui a déferlé comme les cyclones saisonniers sur les côtes asiatiques. Le nouveau ministre de la culture, trophée de chasse de la Sarkozie, est mis en cause par le FN ainsi que quelques piailleurs de la gauche (qui soit dit en passant devraient se concentrer sur leur propre scandale : la profusion d’idées suicidaires). L’affaire mêle de façon très glauque pays pauvres, voyage, sexe et possiblement mineurs de moins de 15 ans (si l’on en croit Mimine lepen).

Trop tard rentré pour voir en direct l’explication (ou tentative de) par le porteur de l’illustre prénom et trop tôt couché pour se faire un cours de rattrapage via internet, Robert s’est contenté d’un débriefing matinal via Lyon Plus, 20 minutes et Métro.

Comme Robert se doit de réagir à chaud sur l’actualité afin de contenter ses lecteurs les plus exigeants (par exemple ceux qui – de grès ou de force – suivent un master science politique relations internationales), il s’est mis les neurones au garde-à-vous. De plus, cela lui donne l’occasion, d’encore un fois, rendre service aux membres du sinistère : comme pour l’envolée dramatique de Blanc bec en chef, il vole au secours du Sinitre de la Culture.

Si l’on en croit le porte-parole adjoint de l’UMP (où on a pris soin de museler F.Lefebvre dont les habituels emportements au vocabulaire fleuri n’auraient pu qu’aggraver l’affaire), sa Minie Seigneurie Présidentielle aurait débauché le nouveau représentant de la très vieille et chargée d’histoire Culture Française en sachant tout des recoins plus ou moins avouables de l’histoire personnelle de l’Elu. C’est donc, logique oblige, que ces recoins ont un aspect profondément culturel car comme tout le monde le sait, le Président déteste les contradictions…

*****     *****     *****     *****     *****
Tout d’abord, aller faire du tourisme

N’est-ce pas là un acte profondément français que d’aller découvrir le vaste monde ? Comme un remerciement envers les millions de personnes qui viennent, chaque année, fouler les routes de notre beau pays. Les français pratiquent massivement le tourisme, chez eux comme à l’étran…

Georges : Donc ça veut dire que tu exclus de la francosité la totalité de Franche-Comté ?! Parce que bon, tant donné que la plupart ne savent pas qu’on a une capitale fortement touristique à moins de 2h de TGV de chez eux… euh… voilà…

Robert : Ben oui ! Si on commence à les prendre en compte, on a une moyenne qui chute dangereusement…Mais pour le point tourisme le Mitterrand est sauf francomtois. Tonton faisait des virées régulières en Germanie, je ne vois pas ce qui empêcherait Jr d’aller faire des tournées en Thaïlande, voir au Pays-Bas s’il veut se faire péter une petite rondelle de shit ou d’autre chose…

Passons maintenant à l’aspect monétarisé des choses

On s’en doute, au vue du nombre de jobs que le Mitterrand a assuré, il ne doit pas avoir un compte en banque de crève-la-faim. Et même si les faits ont eu lieu dans ses tendres et innocentes années, quelques cadeaux de tonton habilement revendus aux enchères et on peut voyager les poches remplies de biftons. Pourquoi donc, dès lors, en tant que représentant de la légendaire bonté française, porteur d’un nom qui a sonné le retour du socialisme dans l’Hexagone (ou l’annonce de l’Armée Rouge aux frontières Est si l’on se fit au père de Georges, prêt, dès 20h05 le 10 mai 1981, à partir pour les USA avec toute la famille comme si les Boschs avaient repointé la groβe Berta sur Paris) … pourquoi donc, donc, ne pas faire profiter les autochtones de l’argent si durement acquis. Car la fibre socialiste, dont le Mitterrand est génétiquement pénétré, ne pouvait rester coi devant la misère profonde, le dénuement le plus évident. Le Mitterrand devait payer le retour à l’aisance des peuples déshérités, abandonnés dans l’indigence lors de la décolonisation ; dut-il pur cela, payer de sa personne et de son bout de colon.

Enfin, nous en arrivons  l’aspect graveleux de la chose : le sexe.

Notons d’abord le point, d’une telle régularité qu’il en devient presque invisible aux neurones du bon (et con) peuple français : que seraient les (parfois pseudo) intellectuels français sans leurs scandales sexuels ?! De même pour les hommes – et femmes, ne discriminons pas ! – politiques. Alors forcément, un Mitterrand qui cumule les deux aspects, en sus d’antécédents psychologiques légués par Grand Tonton, ne pouvait nous sortir qu’une histoire rocambolesque et sucre d’orge pour Mimine Lepen.

Certains esprits chagrins penseront que dans sa bonté à vouloir arroser le plus largement possible les populations déshéritées de ses largesses, le Mitterrand aurait pu choisir un autre biais pour honorer le célèbre diction :  » tout travail mérite salaire « .

Georges leur rappellera l’évidente évidence qui justifie une si juste vidange des bourses mitterrandiennes :

« Je tiens quand même à signaler qu’en France, on arrive régulièrement en tête des sondages et classements divers aux intitulés suivants : « dans quel pays fait-on le plus souvent l’amour ? », « d’où sont les femmes les plus libérées suivant les touristes ? », « quelle nationalité embrasse le mieux ? »… C’est comme l’emmerdite aiguë cette histoire, le gout du sexe plane dans l’air du territoire. »

*****     *****     *****     *****     *****

Le reste, à savoir que le Mitterrand approche des hommes ou des femmes, ça reste de l’ordre de ses choix personnels d’orientation sexuelle. Ce qui, malgré que la France compte encore bon nombre de judéo-chrétiens à la morale sclérosée, reste une liberté fondamentale de l’être humain. Et c’est bien le seul point où il se défend très bien tout seul : tant qu’il n’est pas allé voir des petits enfants, le Mitterrand trempe dans les affaires qu’il veut !

Par Robert le 10 octobre, 2009 dans Politique

  1. C’est bien vrai ca laissez le se faire peter la rondelle par des beaux mâles exotiques! Par contre la ou il a pas été fort Fred c’est que moi je serais allé en Afrique, tant qu’a exploiter la misère, autant le faire avec une bonne longueur …

    Commentaire by sasa — 10 octobre, 2009 @ 12:11

  2. Mouai… On ne sait pas exactement ce qu’il c’est passé là-bas, mais je ne suis pas persuadée que notre brave ministre ait été celui qui ce soit fait « péter la rondelle », comme c’est dit si poétiquement…

    Parce que soyons clair : on ne sait pas exactement ce qu’il s’est passé. Mais on sait de source sûre (son propre bouquin, présenté comme une auto-biographie jusqu’à il y a peu) qu’il a été là-bas et qu’il s’est fait « plaisir » (insistons sur ce mot comme il insiste lui-même dessus dans sa description crue des faits), avec des jeunes, d’âge certes indéterminé, mais dont on se doute un peu (car, ça fait mal de le dire, mais la Marine ne doit pas être loin de la vérité en parlant de mineurs).

    Qu’on ne nous prenne pas pour des couillons : si Jr ne cherchait pas spécifiquement des mineurs, pourquoi serait-il aller en Thaïlande, alors que des gigolos majeurs et mignons qu’on peut se faire sans trop d’illégalité, ça se trouve en France aussi ?

    Et moi c’est là que ça me choque.
    Certes, y’a polémique politique : pourquoi ressortir ça maintenant, alors que pleins de gens avaient lu ce livre bien avant et connaissaient donc les frasques du ministre ? Pourquoi s’en prendre ainsi à lui soudainement ?
    Mais le tourisme sexuel (qui par définition signifie souvent « sur mineurs ») est quelque chose d’abject. Et même s’il est permis en Thaïlande, ce qui exonère le ministre de tout crime d’un point de vue légal, j’estime que le crime moral est énorme et que toute personne coupable d’un tel acte ne mérite vraiment pas un siège de ministre, de la culture qui plus est.

    Au-delà de la personne, au-delà du contexte politique et de la polémique avec un certain réalisateur polonais, au-delà aussi, comme tu l’as très bien dit, de son orientation sexuelle (que certains se sont de suite amusés à lier aux actes, ce que je trouve dégueulasse), la décence voudrait qu’il démissionne.

    (voilà, je t’ai laissé mon point de vue, cocotte ! ;) )

    Commentaire by Wyny — 11 octobre, 2009 @ 7:01

  3. Bon Sasa y a surement été un peu fort mais je la connais bien (rien d’homophobe dans ses propos).

    et je suis parfaitement ok avec toi Wyny. ce qui me choque c’est que JR essaye carrément de nous prendre pour de débile. Des gigolo le bois de Boulogne en regorge.
    De plus allez faire du tourisme sexuel = aller dans des pays pauvres où les gens n’ont que ça à vendre, leurs corps. parce que dans ses pays il n’y a ni autres possibilité de se faire autant d’argent, ni aide d’état pour les pauvres. Donc tourisme sexuel = profiter de la misère des gens dans un égoïsme éhonté. Et ça pour un ministre (qui plus est portant le nom de Mitterrand) c’est juste innommable !

    Je serais lui, j’aurai déjà changé de planète ! Qud on pense à tout ce que signifie l’expression culture française (la renaissance, les lumières, des poètes et des philosophe à la pelle, des artistes et autres…). il fait honte la renommée de notre pays !

    Commentaire by Robert — 11 octobre, 2009 @ 11:36

  4. Oh ! Pardon si je me suis mal exprimée : je n’avais rien contre le commentaire de Sasa et ai bien reconnu l’ironie, c’est juste que cette expression est un peu crue, pas qu’elle m’a choquée. ;)
    (quand je disais d’ailleurs « que certains se sont de suite amusés à lier aux actes », je ne pensais pas du tout à elle ! ^^)

    En fait, ce qui me choque le plus dans cette histoire, c’est que pleins de gens défendent Fred en parlant de son « courage à parler d’un côté sombre de sa vie », à la « beauté d’un homme public qui se dévoile » ainsi, ou, encore pire, de l’aspect « artistique » de la chose !! O.O

    Qu’est-ce que ça veut dire ? Que si je raconte mes crimes avec une belle plume je peux en être exonéré ? Que si je viole quelqu’un dans la rue avec une mise en scène savamment recherchée ça passe pour de l’art ?

    Certes, les faits ne sont pas récents et, selon lui, révolus. Certes encore, il est loin d’être le seul à profiter des « joies » de la Thaïland, et si les « jeunes » n’étaient effectivement « que » des étudiants, c’est un peu moins grave.
    Mais ces deux arguments n’atténuent pas l’immoralité de la chose.

    Et même si on se doute que tous nos ministres sont pourris même si leurs secrets ne sont pas dévoilés, c’est trop grave pour qu’on accepte un truc pareil quand il est porté à la connaissance du public.

    Commentaire by Wyny — 11 octobre, 2009 @ 12:35

  5. Ce serait pas mal sans les fote d’ortografe !

    Commentaire by Anonyme — 11 octobre, 2009 @ 16:03

  6. @ anonyme : J’avoue qu’étant donné mon rythme de vie plus que soutenu depuis plusieurs semaines, j’ai surement du mal à avoir l’attention à tout.
    Désolée.
    mais tu peux aussi me les signaler et je rectifierais !

    Commentaire by Robert — 11 octobre, 2009 @ 16:30

  7. Le passage ac le paternel de Georges en mode exil express m’a bien fait tripé ^^ Et à propos du « neveu de », c’est clair c pas bien de jouer o docteur en Thaïlande, profiter de la misère etc. Tte façon on saura jamais ce kil c vraiment passé (tant mieux remarque, je prefer épargner mon cervo de certaines images « imagées »)et si on blamait ts les politik ki ont d vieux dossiers yaurait plus gd monde au gouvernement j’imagine. Aussi, on voit clairement qu’il s’agit d’une manipulation politique, le scandale, rien de tel pr évincer et ça marche tjrs. Vive les médias, vive la polémique, vive la France! ^^ Hey Robert, à qd un article sur le « fils de »?

    Commentaire by Anonyme — 16 octobre, 2009 @ 12:33

  8. N’empêche que rapport a mon com de « quand il y en a ca va ….. », je précise que depuis que Mitterand a fait joujou ac petit thai et que Jeannot se fait pistonner, vous aurez remarqué que la grippe A a disparu de la surface terrestre. C’est beau les médias.

    Commentaire by sasa — 17 octobre, 2009 @ 12:36

  9. Hors sujet : non mais c’est quoi cette rancœur contre la Franche Comté? Keskel t’as fait? lol

    Commentaire by Méli — 18 octobre, 2009 @ 15:59

  10. @ Méli : les franc comtois ne sont pas au courant de beaucoup de chose… comme l’usage des boites aux lettres par exemple. Mais par amitié et respect de l’intégrité psychique de mes lecteurs je passerai l’épisode sous silence ^_^

    Commentaire by Robert — 20 octobre, 2009 @ 21:01

Laisser un commentaire

Sondage

La grippe A (H1N1), ça vous évoque plutôt :

  • - Ahahahaaah ! La quoi ?! Hihiii la grosse blague du début de siècle ! (On va juste mourir de rire !) (72%, 23 Votes)
  • - Grippe A ?! Aaaaaaaaaaaaaah !! On va tous mourir. Au secours !!! C'est affreux ! Faut tous acheter des pelles (pour creuser nos tombes !) (13%, 4 Votes)
  • - La grippe quoi ?! Automnale c'est ça ? (Désolé(e), je reviens de vacances sur Mars...) (9%, 3 Votes)
  • - Aaah ! Fu**. J'ai mal à la gorge et au cou. Je crache des glaires, c'est sûr c'est la grippe A, y a aucun doute. Et dites pas que je suis hypocondriaque hein ! (Mais non c'est la tuberculose) (6%, 2 Votes)

Nombre de votants: 32

Chargement ... Chargement ...

Articles récents

Méta