Navigation | Des petites combines pour problèmes persistants

Des petites combines pour problèmes persistants

This is the trhiller babies night !

 

!!!  ATTENTION, ÂMES SENSIBLES, S’ABSTENIR !!!
Je vous préviens, j’ai pas fait dans la dentelle…

*****     *****     *****     *****     *****

Olaaa ! C’est quoi ce bazar !

Robert se met en vacances littéraires pendant 3 petites semaines et c’est bon, on déterre des cadavres de nourrissons dans tous les jardins de France ?! C’est quoi ce bazar ?

*****     *****     *****     *****     *****

Bon OK, peut être pas tous les jardins, mais avouez que depuis qu’on a mis au jour les carottes congelées des pulsions meurtrières de Mme Courjault, les bébés glaçons apparaissent comme des perce-neiges dans le monde entier. Et comme par hasard, c’est toujours des frenchies…

Le côté positif des choses c’est que les flics français ont enfin des histoires sérieuses pour s’occuper pendant l’été. Parce que jusqu’à maintenant ce n’était pas l’overdose de dossiers ! Entre l’affaire Bettencour, dont on connait déjà la fin (l’ensemble du gouvernement Sarkozy - ceux qui croient encore que c’est le bouffon Fillion qui dirige se barrent tout de suite du blog – couvert de ridicule mais, chose domma heureuse, ça ne les tuera pas) et l’absence de multiples procédures judiciaires (qui auraient découler des voitures brûlées par les méchants algériens fêtant la victoire de l’équipe de France de Foot au mondial), la volaille française menaçait de sombrer dans une profonde déprime estivale. Mais là, d’un coup, pas de problème !

Le côté négatif, et qui choque profondément Robert, c’est le manque d’imagination des français au rayon meurtre et leur manque de connaissances au rayon botanique.

« Si vous voulez vraiment jouer au serial-killer, il est urgent que vous haussiez le niveau, mes chers petits compatriotes !  »
« Alors comme je suis une personne généreuse et pleine de compassion,
»
« je vais vous expliquer comment tuer vos enfants sans éveiller le moindre soupçon. »

Donc, si vous allez bientôt accoucher d’une plaie, si ce qui vous squatte le nombril vous dégoute, et même, si vous ne supportez plus votre progéniture et regrettez profondément votre joie pré-natale, Robert va vous donner toutes les ficelles pour résoudre le problème sans éveiller de soupçons !

*****

Nous commencerons par nous en prendre aux bornés qui tiennent absolument à perpétuer des méthodes barbares et néandertaliennes, à savoir la congélation de nouveau-nés après étouffement. On sait que le vintage est en vogue alors on leur pardonne. Un peu. Et ce n’est pas une raison pour qu’ils se fassent choper plus rapidement que les autres !

Si Robert a bien suivi les différentes histoires de déni de grossesse, il en ressort que toutes les femmes tiennent à garder les petits corps près d’elles. Au lieu de les planquer dans le congélateur, où même le mari le moins impliqué dans la vie familiale finira forcément par mettre le nez un jour où l’autre (ne serait-ce que parce qu’il y a mis une bière à refroidir), Robert vous propose une méthode d’Inuits qui a fait ses preuves sur les morues les plus revêches : le fumage !

Vous le pendez dans le cheminée, au pire dans la chaudière, et vous pouvez être sûre, Mesdames, que la chose finira momifiée et inidentifiable en moins de temps qu’il n’en faut pour fumer un saumon norvégien. Hey oui ! Robert , qui était accro aux documentaires sur les momies dans sa jeunesse, vous informe que la momification ne facilite pas l’identification ADN. Et si jamais quelqu’un prend des doutes, les flics démontent plus facilement les planchers qu’ils ne ramonent les cheminées…

*****

Nous poursuivrons en prêchant la bonne parole à ceux qui s’obstinent à vouloir faire fi des techniques modernes ou ont un fort penchant écologique. Car après tout, ce n’est pas parce qu’on refuse de se multiplier soi-même qu’on ne veut pas léguer une planète propre à l’humanité qui nous survivra !

A ces gens, Robert fera donc part de ses connaissances en botanique. Elles leur seront fort utiles. Plutôt que d’étouffer ou de stranguler, ce qui vous fera indéniablement passer pour un meurtrier sadique en cas de procès, recyclez donc la science du Moyen-Âge. A l’époque, ils en connaissaient beaucoup plus que n’importe quel pharmacien d’aujourd’hui sur le pouvoir des plantes ; Robert peut vous assurer que si on en ressuscitait un, un bien fondu des neurones avec un fond psychotique, aucun flic ne pourrait l’arrêter, et José Bové n’aurait rien à dire non plus. Dans cet esprit de respect des traditions nous vous proposons deux méthodes simples, rapides et faciles à mettre en œuvre qu’on habite en ville ou en pleine campagne. Le seul inconvénient c’est qu’il vous sera peu aisé de tuer le morpion dès sa sortie de l’œuf.

-       Méthode spéciale citadins (rapidité ***, facilité ****, risques de se faire choper *)

Pour préserver votre conjoint de l’inculpation pour complicité de meurtre, la méthode suivante peut être appliquée devant lui, voir même en public « réunion de famille » sans éveiller le moindre doute. La seule chose nécessaire : de jolies feuilles de tomate ! Pour ceux qui ne le sauraient pas, la feuille de tomate est un superbe poison naturel. Si elle rendra l’adulte archi malade, on peut parier que sur un nourrisson de quelques jours l’effet sera dévastateur. Alors, à l’occasion d’une virée au marché, ou si vous connaissez un gentil voisin qui a un jardin de ville, récupérez donc une jolie grappe de tomates avec leurs feuilles. Et, parce qu’il faut que Junior découvre la nature, hop, donnez-lui en une grosse, de tomate, avec ses branches et ses feuilles. Et si les bébés portent tout à la bouche, ce n’est absolument pas de votre faute. Personne ne saurait vous en tenir pour responsable !

-       Méthode spéciale campagnards (rapidité *****, facilité ***, risque de se faire choper **)

Bien sûr, les campagnards peuvent, eux aussi, utiliser la méthode précédente, mais celle qui va suivre est beaucoup plus rapide. Si vous désirez vous en prendre au petit à sa naissance, il faudra vous y prévoir en avance et partir faire un petit bouquet. Sinon, c’est une solution idéale pour se débarrasser des terreurs en devenir dès qu’elles commencent à marcher. La seule chose nécessaire : trouver de fleurs de Gouet. Parce que s’il y a des fleurs de Gouet, il y aura forcément des fruits pas loin. N’étant pas pharmaciens ou experts en botanique, personne ne pourra vous reprocher d’avoir confondu du Gouet avec du Spathiphyllum ; vous n’êtes pas censé savoir que le deuxième ne pousse, à l’état sauvage, qu’en zone tropicale. Et comme nous l’avons déjà, dit, ce n’est pas de notre faute, à nous les adultes responsables, si les enfants mettent tout à la bouche !

*****

Enfin, Robert dispensera ses conseils aux adeptes de la modernité et de l’efficacité. Certes la méthode qui va suivre est un peu risquée, mais si vous êtes quelqu’un de très persuasif et de bien organisé, vous pourrez même vous poser en victime en faisant passer ça pour une disparition subite. Et pour ceux qui ont un composteur, ce sera tout bénèf’, parce que la barbac, c’est très bon pour faire pousser les plantes !

Une broyeuse à végétaux en contrebas, un enfant qui passe par là, un trou dans le sol qui le fait trébucher et… Oh ! Merde ! C’est un fâcheux concours de circonstances.

*****     *****     *****     *****     *****

Voilà. C’était les conseils du jour de Robert pour les (futurs) parents qui ne voudraient plus (ou pas) l’être. On espère qu’en cas de besoin, ils vous seront utiles et que vous avez apprécié le grand retour de Robert !

 

Par Robert le 31 juillet, 2010 dans Les Conseils de Robert

  1. Sinon ce sont les anti-avortement qui peuvent être content(e)s: maintenant les nanas ne tuent pas les « bébés » à l’état de fœtus mais quand ils sont déjà nés…

    Commentaire by Hak' — 1 août, 2010 @ 9:07

  2. Hak’ : 2 choses :
    t’as un article de retard lol, regarde un peu avant ^_^

    et ensuite… QU’EST-CE TU FOU DEBOUT A 9H ALORS QUE T’ES EN VACANCES !?! Are u crazy ?!

    Commentaire by Robert — 1 août, 2010 @ 10:26

  3. Mon dieu c’est horrible! là tu as fait preuve d’un grand talent sur l’ironie! même si ça m’a bousculé j’ai lu jusqu’au bout!
    un peu de choses rigolotes me remettraient sur pied! merci!

    Commentaire by Anonyme — 1 août, 2010 @ 15:10

  4. Oui j’avoue, c’est de l’article hard-core.

    J’ai rajouté un ‘tit avertissement en début d’article, je voudrais pas qu’un lecteur fasse un malaise.
    Bientôt va falloir que le mette un picto sur le blog lol comme à la TV !

    Commentaire by Robert — 1 août, 2010 @ 17:12

  5. Cher robert, je pense que tu peux postuler, cette année, pour la camisole d’or!!!

    Commentaire by louis — 1 août, 2010 @ 19:25

  6. Beuh tt de suite lol j’ai déjà écrits des trucs pires que ça. Genre « comment faire de son enfant un serial-killer »… Là c’est rien. En plus les français se dérouillent déjà très bien sans aide ptdr Y a un vrai talent au meurtre dans ce pays !

    Commentaire by Robert — 1 août, 2010 @ 19:44

  7. Extraordinaire moment de littérature mon Robert! Et je t’avoue que je garde tes conseils précieusement rangé dans un coin de mon cerveau; on ne sait jamais…!

    Commentaire by Aude — 2 août, 2010 @ 15:35

  8. Pour une fois que je commente ça me fait passer pour une fille à 5 neurones (bon en vrai je n’en ai qu’un et demi voir deux dans mes meilleurs jours).
    Mais c’est la faute à mon Netvibes, j’ai vu un nouvel article et j’ai sauté dessus sans regarder ce qu’il y avait avant.

    Mais au moins on est d’accord :D

    Commentaire by Hak' — 2 août, 2010 @ 17:41

  9. @ Aude : J’espère que t’as pris des notes ;)

    @Hak’ : Les grands esprits se rencontrent !

    Commentaire by Robert — 18 août, 2010 @ 12:59

  10. Super article Robert!!
    j’adore!!!

    Commentaire by tangalmenthe — 22 août, 2010 @ 14:13

Laisser un commentaire

Sondage

La grippe A (H1N1), ça vous évoque plutôt :

  • - Ahahahaaah ! La quoi ?! Hihiii la grosse blague du début de siècle ! (On va juste mourir de rire !) (72%, 23 Votes)
  • - Grippe A ?! Aaaaaaaaaaaaaah !! On va tous mourir. Au secours !!! C'est affreux ! Faut tous acheter des pelles (pour creuser nos tombes !) (13%, 4 Votes)
  • - La grippe quoi ?! Automnale c'est ça ? (Désolé(e), je reviens de vacances sur Mars...) (9%, 3 Votes)
  • - Aaah ! Fu**. J'ai mal à la gorge et au cou. Je crache des glaires, c'est sûr c'est la grippe A, y a aucun doute. Et dites pas que je suis hypocondriaque hein ! (Mais non c'est la tuberculose) (6%, 2 Votes)

Nombre de votants: 32

Chargement ... Chargement ...

Articles récents

Méta