Navigation | Robert against the World – Le Blog de Robert

15 novembre, 2009

On aura Facebook !

 

Si vous êtes perspicace vous l’avez surement compris en voyant l’image : Robert a une Fan Page sur FaceBook.

Rassurez vous ! Il n’a pas pousser le bouchon du narcissisme jusqu’à ce la créer lui même. Quelqu’un de super gentil (gentille en l’occurrence vu que c’est une quelqu’une) s’en est occupé.

Donc si vous voulez revendiquer à la face du monde votre amour pour l’humour si subtile et ravageur pour l’humour de Robert vous pouvez maintenant le faire en rejoignant la Fan Page de Robert. Bien sûr pour récompenser ses fidèles adèp… euh… groupies, Robert mettra en liens des Goodies spécial Fan Page FB.

>>> La Fan Page de Robert <<<

Donc voilà ! c’est ça l’évènement qu’il voulait partager avec vous par un article super atroce !!

Par Robert le 15 novembre, 2009 dans Liens
Pas encore de commentaires

De la criminalité en France : limite à la créativité

La Nouvelle Star du Crime Français

 

Comme le disait Robert dans un précédent article, en France, il y a plein de choses qu’on sait faire mieux que tout le monde – et surtout mieux que les Etats-Unis, comme la cuisine, le sexe, avoir un cerveau et aimer la culture pour ne citer que quelques exemples.

Il y a cependant des choses qu’on n’arrive pas à faire assez bien pour être reconnu internationalement et, le plus souvent, juste retour des choses, les Etats-Unis sont champions en la matière. Je vous rassure tout de suite, grâce à al super grèves de la RATP en début de semaine dernière, ils ne sont toujours pas prêt de nous battre en matière d’emmerde publique. Sauf que, en contre partie, on s’est totalement effondré pendant les derniers mois en matière de criminalité.

Oui, Robert suit de très prêt les statistiques de la criminalité parce qu’on a beau dire mais c’est à peu prêt la seule façon d’avoir de l’actu française dans les JTS américains.

« Comment ça ?! Mais c’est n’importe quoi ? », rétorque un chauvin qui passait par là.

«  Ah oui ! Donc on parle de nous a chaque fois qu’on sort une nouvelle expo au Louvres ?! C’est ça ouai ! La seule fois où Perpignan a été cité sur CNN c’était pendant les émeutes de 2005. Bon certes, ils l’avaient mis à proximité de Brest mais c’était déjà ça. Positivions ! », répond Hubert qui lui cloue le bec !

Il est donc déplorable, que sur les 12 dernièrs mois les criminels français n’est fait aucun effort pour la reconnaissance à l’international des compétences françaises.

*****     *****     *****     *****     *****

1er exemple :

Francis Evrard
Avec un multi récidiviste de son acabit, on aurait put envoyer du lourd.

Le mec a été pris la main dans le sli… enfin, le sac. Tout le monde, y comprit lui-même, sait avec certitude que c’est un pervers de compétition, un gros potentiel en germination. Il a même un petite ressemblance faciale avec le très renommé Francis Holme. Oui, c’était la nouvelle star de la délinquance française pour peu qu’il eu assumé sa dépravation.

Parce que c’est ça qui fait tout le charme des serial-killeurs made id USA : les mecs sont des dingues et ils adorent ça ! Ils vivent sexe, ils pensent viol, ils rêvent décorticage et ils mangent (des) humains (en tout cas, il y en a qui adoreraient). Ils sont le mal et trop fiers de l’être. Ce sont des malades de compétition qui se revendiquent comme tel, et ça, c’est beau !

En France, on a quoi ?

Au début, Robert a cru qu’on avait mis la main sur le perle rare : un gars multi récidiviste avec une tête de vieux puceau (il avait la tête de l’emploi comme on dit). Sursaut d’espoir chez Robert quant il a apprit que le gars avait réussit à obtenir du viagra : un signe ! Le mec voulait reprendre son parcours de terreur là où il l’avait brutalement stoppé, contraint par la justice de son pays. Les mineurs de moins de 15 ans n’avaient qu’à bien se tenir : avec sa nouvelle bite dopée les campagnes allaient être décimées !

Pis en fait, ben non. Le côté français a vite repris le dessus dès qu’on lui eu mis la main dessus. Robert était effondré : encore plus lorsqu’il ouï, estomaqué comme le père du petit Enis, que la futur star avait viré Dr Jekyll et mendiait pitoyablement la clémence publique. Le petit chéri ! Il voulait une castration physique.

Georges : Il n’a pas finit de nous prendre pour des cons celui là !?! Il se fout de nous ??

Ben oui ! Georges, qui a lut pas mal de livres, adore la science fiction, est fan de  » Faites Entrer l’Accusé «  et a presque finit « l’Histoire de Juliette » vous certifie que pour violer, un gamin comme une vache (oui, Georges connait aussi des agriculteurs bizarre)s, pas besoin d’avoir un service 3 pièces en état de marche. Et puis pas seulement pour violer d’ailleurs…

Un jour, alors que Robert et Georges s’enfonçaient dans un de leurs nombreux sujets de discussions obscures, ils en sont venus à parler de torture et arrivèrent rapidement à la conclusion que le tire-bouchon était un super moyen d’agrandir des orifices trop serrés. Mais bon, en cas de besoin et parce que tout le monde n’est pas un bon français avec un tire-bouchon constamment à porté de main, on peut tout aussi bien utiliser des a…

Hubert : Oh Robert !!! Y a peut être des gens qui lisent ton blog le matin, pendant le petit déjeuner. Alors bon…

Oui. Donc on disait que franchement Evrard a été très très décevant. Ne rien assumer de ses petits plaisirs, c’est pas très glorieux !

*****     *****     *****     *****     *****

2ème exemple :

Manuel Alves Ribeiro da Cruz que Robert a surnommé le Mini-Videur du Piti-Bois.

Mini parce que ce gars là, tout compte fait, il ne casse pas 3 pattes à un canard. Le Robert’s Land dans son entier, qui suit avec passion les carrières des ratés de la psychiatrie française, avait eu un espoir immense à la divulgation des infos sur l’enlèvement. Tout le monde avait repris des couleurs :

Georges : Tu te rends compte ! Elle a téléphoné depuis le coffre de la voiture. Trop forte !

Raymonde : Ouai ! Comme dans cet épisode du NCIS où une nana s’asphyxie dans un coffre. (Raymonde est notre grande experte en film, série et autres trucs audiovisuels)

Josette : Mais pourquoi il lui a laissé son tél cet abruti ?!

Hubert : Ben parce qu’il est trop fort. Il sait qu’en France on n’a pas de Abby ou de Gracia capable de trouver l’origine d’un appel en moins de 20 min ne venant pas d’un téléphone fixe.

Georges : Ouaiiii ! Il faut dans le suspens haute tension !

Voilà où on en était dans le petit monde de Robert : tout le monde pensait que, enfin, le messie du mal à la française s’était réveillé. L’embrouille était telle que Robert ne désespérait pas d’une crise d’attention soudaine de la part des scénaristes américains. Avec quelques détails sordides caractéristiquement français supplémentaires on pouvait avoir, The MSUT, un tournage sur place. Vous vous rendez compte, l’équipe d’Esprits Criminels, en France pour quelques jours !!

Sauf que forcément, le soufflé est retombé aussi vite qu’il avait levé, emportant avec lui tous les espoirs du Top Gang, surtout ceux de Robert de voir Shemar Moore en vrai ! Le gars s’est fait choper en moins de 2 jours et en même pas 24h, il passe aux aveux. Ça sert bien à quelques chose de s’être débattu avec les associations de protection des droits de l’homme pour obtenir des gardes à vue de 72h si tout le monde est aussi résistant qu’une fille de 4 ans.

Non mais sérieusement, Robert est sur que son Georges adoré, tient plus longtemps face à la pression psychologique même si on le torture pendant des heures avec le one-woman-show Ségolène Royale.

Georges : par contre, si on me fait écouter plus de 10min du Yannick Noah, là, je réponds plus de rien…

Robert : Oh je ne pense pas qu’ils oseraient, ce serait un crime de guerre là !

Donc voilà Robert était encire une fois super déçu. Là on tenait un serial-killeur en puissance avec un mode opératoire original (le genre qui revient s’occuper de sa proie comme une mygale) et on s’est retrouver avec un tueur de super marché.

*****     *****     *****     *****     *****

3ème exemple :

Etant donné que, apparemment en France on n’est pas capable de produire de vrais bouchers des Carpates, le Top Gang a reporté son attention sur une autre catégorie de malfrats : les braqueurs.

Robert a sauté en l’air après le super coup du lyonnais Tony Muslin. Bon, certes y a pas eu de violence, aucune goutte de sang, pas même une mini prise d’otage ou une balle tirée en l’air, mais finalement c’est ça qui est beau : le gars a combiné dans un mix impeccable, les plus grands coups US et l’intelligence française héritée des lumières. La classe internationale ! Mesrine brisé, Al Capone balayé, la France Libérée de la domination criminelle américaine !

Enfin, ça c’est ce qu’on crut jusqu’à ce que… au lieu d’aller planquer ses sous dans la forêt parisienne en demandant l’aide de Treiber pour le camouflage de la planque ; il faut que la nouvelle star les foutent dans un garage en location. Le mec qui lui a loué le box a dut reconnaitre sa bobine en 2s et se précipiter dans le premier commissariat venu, pensant que grâce à la super loi de délation d’Hortefeux, il avait une chance de récupérer une partie des 11 millions d’euros au titre de récompense exceptionnelle.

Comme il ne s’est pas encore fait choper, Tony Muslin reste donc, pour le moment, en pôle position pour le titre de Nouvelle Star du Crime Français.

Hubert : Ah non ! Je me dois de soulever un point important là ! On a un super champion toute catégorie en France, un mec plein de talent mais qui, malheureusement ne l’a pas exprimé très souvent. Le meurtrier du petit Gregory. Il est super fort le gars : un mort direct et au un autre sans rien faire. T’en connais beaucoup des comme ça toi ?!?

Par Robert le 15 novembre, 2009 dans Bazar
1 commentaire

1 novembre, 2009

Consulat en Allemagne

 

dresde

Oui, ça lui fait mal, mais Robert a un consulat en Germanie

(Robert a un problème quasi congénital avec de morceau de terre. Rien à voir avec la possession de l’Alsace et autres régions voisines à l’accent tordant. C’est juste qu’il ne supporte pas la langue et les habitudes alimentaires des autochtones en short à bretelles. Promis, on y reviendra.)

Pourquoi donc, alors qu’il haie vicéralement le Pays-de-la-Charcuterie ?!

Et bien Hubert a décidé d’aller y faire un stage. Après être partie en Lettonie, il se rend donc chez nos voisins mangeurs-de-saucisses, à Dresde très précisément, pour développer ses compétences et sa pratique de la langue barbare.

Et commed ‘hab vous pouvez suivre sa petite vie et découvrir ses jolies photos sur son blog dédié à ce voyage.

 >> Le Blog d’Hubert en Germanie <<

.♥.

.♥. TU ME MANQUES POULETTE  .♥.

.♥.

Par Robert le 1 novembre, 2009 dans Blogs d'amis, Liens
3 commentaires

26 octobre, 2009

« Moi mon papa il est président » – Commentaire

 

Mini article qui est en fait un commentaire posé par Miss Aude sur l’article « Moi mon papa il est président « . J’ai tellement adoré qu’il fallait que tout le monde le voit ! même ceux qui ne lisent pas les commentaires !

*****     *****     *****     *****     *****

Et ben oui, parce que notre bon Jean, quand y s’est pointé chez Randstad Interim pour trouver un petit boulot, il a rempli une fiche en 2min (ben oui compte tenu de la pauvreté de son CV, il allait pas non plus y passer la matinée) et là, le gars lui a dit:

-”Excusez moi, il doit y avoir une erreur, je lis sur votre fiche que vous avez 23ans,vous n’êtes qu’en 2è année de droit, à ce rythme là ça vous donne peut être l’espoir de la maîtrise à 37…”.

-”Non non” répond Jean Sarkozy, “Ya pas d’erreurs, j’ai redoublé la 1ère année et là je suis en train de redoubler la 2è, et j’aimerai bien trouver un petit boulot”.

Le cadre de chez Randstat tapote sur son clavier, regarde l’écran de l’ordinateur et dit à Jean: “Ecoutez ! Compte tenu de la faiblesse de votre CV vous attendez pas à des miracles, je n’ai que 2 jobs qui correspondent à peu près à votre profil, soit coursier chez Pizza Hut, soit président du CA de l’epad (organisme qui gère le plus grand quartier d’affaire d’europe où siègent les plus grand groupes internationaux tout ça pour un chiffre d’affaire annuel de 4 miliards d’€). et là Jean dit: -”bon ben d’accord je prends le job de coursier chez Pizza Hut, j’adore faire du scooter!”

Mais à cet instant, le gars de chez Randstat a vu une lumière rouge clignoter sur son ordinateur et lui dit: -”Ah mais non c pas possible! je vois que vous avez eu une affaire en scooter, la fois où vous avez accroché une bmw et où vous avez prit la fuite”

Notre Jean a eu beau lui répondre que l’affaire datait d’il y a plus de 4ans, qu’il avait été blanchit, rien n’y fit : ils sont très très rigoureux chez Randstat . Et le responsable lui a dit: “non non écoutez c’est l’epad ou rien!”

Voilà donc le pourquoi du comment Jean Sarkozy a du se résoudre à accepter, à contre-coeur, cet emploi à l’epad …tout simplement !

*****     *****     *****     *****     *****

Je me demande si je vais pas la nommer rédactrice adjointe…

Par Robert le 26 octobre, 2009 dans Politique
Pas encore de commentaires

20 octobre, 2009

Des hommes petites brises et des femmes ouragans

 

Ce soir, alors qu’il n’en avait plus eu le temps depuis au moins 2 mois, Robert a pû manger devant le JT de 20h de France2. Retour tête baissée dans la drogue… mais bon, passons. Sujet plus qu’intéressant sur l’excision et tout ce qui s’en suit… On reviendra dessus plus tard mais en tout cas l’article présent tombe plutôt à point.

Bonne lecture !

*****     *****     *****     *****     *****

Il est un fait, aussi moche soit-il : les hommes ont, depuis toujours, une préférence pour les femmes fragiles. Vous savez, ce genre de nanas constamment sur la faille, le genre à toujours paraitre au bord de l’implosion. Les hommes biens, surtout ; ceux qui ont suffisamment confiance en eux et en leurs capacités intellectuelles (plutôt au-dessus de la moyenne, l’intellect) pour mener une carrière assez enviable et avoir un quotient de sociabilité pas dégueu.

C’est donc un paradoxe incompréhensible. Comme si la possibilité de devoir être confrontés à autant d’assurance qu’ils en dégagent pouvait venir casser ce qui reste en eux de virilité et de sauvagerie (part intime préservée malgré des années de luttes féministes).

Les attitudes agissent beaucoup plus profondément sur les hommes que tout ce que vous pourriez leur raconter. Preuve supplémentaire s’il en fallait que la sous-espèce homme n’a pas encore saisit toutes les subtilités du langage articulé… mais passons ! Ainsi, un simple changement de démarche et vous ferez un marché très différent. Ça, Robert le sait mieux que personne depuis maintenant 5 ans qu’il côtoie sa Choukette et d’autres hommes qui n’ont rien de métro-sexuel.

La méthode suivante, Robert l’a testée et Hubert l’a validée.

Le stéréotype de la femme fragile, mais pressée, veut qu’y-celle se déplace tel un mille-pattes : on n’a pas dit grouillante et plaquée au sol comme un parasite (ce qui est pourtant ce qu’elle est !) mais en tricotant des guiboles à une vitesse effarante, donnant l’impression de ne disposer que de 10cm d’envergure pédestre.

Exemple typique : Charlotte York (dans Sex & the City le Film) alors qu’elle rejoint la limo nuptiale après que Carrie ait défoncé Mister Big à coup de bouquet de roses. En ballerines, mais surtout en talons, essayez et vous verrez que, soudain, pas mal d’hommes en costard-attaché-case-Samsonite  vous trouverons un très grand intérêt… quasiment égal à celui qu’ils ont pour leur Blackberry - c’est vous dire !

Le pourquoi du comment ? Parce que ce mode de déplacement correspond à l’impossibilité d’envisager seule des moyens plus efficaces et le message envoyé est très exactement le suivant : « S’il vous plait, j’ai besoin d’aide dans le chemin de l’efficacité ! L’avenir me fait peur et il me faut de la testostérone sur patte pour me guider et m’apprendre la rationalité ! »

Et en talons de 13 avec plateau de 2,5, Robert vous assure que, non seulement vous n’aurez aucun effort à faire pour passer pour une handicapée des guiboles, mais qu’en plus l’effet n’en sera que décuplé.

Contrairement, si comme Robert vous êtes du style tornade sur patte que rien n’arrête et que jusqu’au niveau 12 (cm de talons pour les incultes) vous tenez parfaitement la route quelque soit l’équipement pneumatique, le message envoyé sera totalement différent. C’est précisément dans ce genre de situation que les détails se pointent. Vous savez ces détails comme un gros grain de sable dans le mécanisme parfait d’une Jaeger Lecoultre. Ces hommes tellement plats et futiles qu’on dirait de petites brises, juste chiantes ce qu’il faut pour soulever les jupes par jour de canicule alors qu’un troupeau de balourds vous croise. Pour Robert et consœurs ça se traduit par irruption de gros lourdaud de compétition (type rugbyman lécheur de bras – spécial dédi à Poussin ! Et oui, Robert vit dans une ville heu… sans commentaire).

Parce que le fait de n’avoir besoin de personne pour fendre la foule et de ne pas vous laisser distraire par tous les parasites qui croisent votre chemin est une traduction littérale de : « Dégagez de mon chemin ! Femme pressée et fixée sur ses objectifs. Pas le temps pour se prendre la tête avec des détails et besoin de personne pour atteindre ses objectifs ».

*****     *****     *****     *****     *****

Et ça, l’homme bien, cadre sup’ avec un salaire confortable, un F5, un forte tendance aux weekends Relais&Châteaux et aux cadeau de luxe ainsi que pourvu du minimum de conversation requis, ne le supportera jamais : être un accessoire accessoirement utile à une femme qui saurait très bien comment se passer de lui.

Non l’homme-bien préfère une chieuse, qui lui pèse mais qu’il pourrait jeter sans se sentir nu sans elle !

Par Robert le 20 octobre, 2009 dans De l'Homme et de la Femme
2 commentaires

1...345678

Sondage

La grippe A (H1N1), ça vous évoque plutôt :

  • - Ahahahaaah ! La quoi ?! Hihiii la grosse blague du début de siècle ! (On va juste mourir de rire !) (72%, 23 Votes)
  • - Grippe A ?! Aaaaaaaaaaaaaah !! On va tous mourir. Au secours !!! C'est affreux ! Faut tous acheter des pelles (pour creuser nos tombes !) (13%, 4 Votes)
  • - La grippe quoi ?! Automnale c'est ça ? (Désolé(e), je reviens de vacances sur Mars...) (9%, 3 Votes)
  • - Aaah ! Fu**. J'ai mal à la gorge et au cou. Je crache des glaires, c'est sûr c'est la grippe A, y a aucun doute. Et dites pas que je suis hypocondriaque hein ! (Mais non c'est la tuberculose) (6%, 2 Votes)

Nombre de votants: 32

Chargement ... Chargement ...

Articles récents

Méta